Filtre à pollen : reconnaître ses défaillances et le changer

Le filtre à pollen est là pour assurer au conducteur et ses passagers une bonne qualité de l’air à l’intérieur du véhicule. L’équipe Entretien-Auto vous dit tout sur cet organe garant de votre confort au volant.

Fonction du filtre à pollen

Rôle et fonctionnement du filtre à pollen

Le filtre à pollen également appelé filtre d’habitacle est un élément essentiel dans le système de ventilation à l’intérieur de la voiture. En effet, c’est lui qui va retenir tous les allergènes extérieurs comme les gaz d’échappement, le pollen ou encore les particules lorsque vous suivez une voiture. 

Il en existe trois types. Le filtre à pollen simple est blanc. Il protège essentiellement les passagers du pollen et des particules. Quant au second, il est appelé filtre à charbon actif. De couleur grise, il empêche la pollution et les odeurs de passer à l’intérieur de l’habitacle, en plus des allergènes. Il est donc plus efficace, mais aussi plus cher.  Quant au dernier, il s’agit du filtre traité au polyphénol, appelé aussi filtre anti-allergène. Comme son nom l’indique, il est extrêmement efficace pour neutraliser tous les allergènes et garantir une meilleure qualité de l’air aux passagers.

Il est tout à fait possible de remplacer un filtre simple par un filtre à charbon actif si vous êtes particulièrement sensible à la pollution et aux nuisances olfactives.

Signes de défaillance du filtre à pollen

Filtre à pollen neuf vs filtre à pollen usagé

Il est conseillé d’effectuer un contrôle visuel régulier du filtre d’habitacle. Ce contrôle est généralement rapide.

Certains indices peuvent vous signaler qu’il est temps d’effectuer le remplacement du filtre d’habitacle :

  • un filtre à pollen encrassé peut réduire considérablement le flux d’air de la soufflerie et empêcher le désembuage du pare-brise ;
  • la ventilation est moins puissante et dégage une odeur désagréable.

Changer un filtre à pollen est une opération de maintenance assez aisée. L’effectuer vous-même peut vous permettre de faire des économies sur l’entretien déjà onéreux de votre voiture. Entretien-Auto vous accompagne étape par étape.

Sachez d’abord qu’il n’existe pas de préconisation constructeur en ce qui concerne le filtre à pollen. En effet, son usure dépend de l’usage quotidien ou non de la voiture et de l’environnement (urbain, rural…) dans lequel elle roule. Ainsi, un véhicule utilisé en zone urbaine verra son filtre d’habitacle s’encrasser plus rapidement à cause de la concentration des émissions polluantes dues aux gaz d’échappement.

Quels outils prévoir?

  • Un filtre à pollen neuf
  • Des tournevis peuvent être utiles pour ouvrir le boîtier
  • Le livret de la voiture
  • Un chiffon ou un aspirateur

Comment remplacer un filtre à pollen ?

  1. Dans un premier temps, repérez l’emplacement de la boîte de filtration (celle-ci peut être derrière des caches ou des protections carton). En effet, le filtre d’habitacle peut se cacher dans le compartiment moteur, mais aussi sous la boîte à gants ou les essuie-glaces. Tout dépend du modèle du véhicule concerné.
  2. Une fois le filtre repéré et dégagé, retirez son cache. N’oubliez pas de comparer le filtre usagé à celui que vous vous apprêtez à lui substituer afin de vous assurer que c’est bien le bon.
  3. Retirez le filtre à pollen. Il est conseillé de nettoyer le fond du boîtier avec un aspirateur ou bien un chiffon humide.  
  4. Aspergez de l’antibactérien sur le nouveau filtre et dans les tuyaux.
  5. Installez le nouveau filtre à pollen dans son emplacement.
  6. Refermez correctement le boîtier

©2017 entretienauto.com