Location de voiture entre particuliers : avantages et inconvénients

Avec la croissance de l’économie collaborative, les plateformes d’échange entre particuliers se sont multipliées et se sont naturellement démocratisées au sein du secteur de la location automobile. Sur le même principe que Airbnb, il s’agit de louer son véhicule personnel à un particulier pour une durée et à un prix fixés en amont, sur lequel le site intermédiaire prélève jusqu’à 30 % de commission. Il s’agit à la fois d’une alternative plus économique pour le locataire que le recours à une société de location automobile, et d’un bon moyen pour le propriétaire de rentabiliser sans effort sa voiture, d’autant plus s’il l’utilise peu.

Comment ça marche ?

Location de voiture entre particuliers : les sites intermédiaires

La démarche de location entre particuliers est très simple sur des sites tels que Ouicar, Drivy ou Deways : n’importe quel propriétaire de véhicule léger peut mettre sa voiture en location à condition d’être titulaire de la carte grise du modèle, qui doit être immatriculé en France, assuré au tiers et présenter un contrôle technique à jour. A noter que seules les voitures normales et les utilitaires légers (< 2,3 t) sont autorisés à la location entre particuliers, les autres véhicules n’étant pas assurés par les plateformes intermédiaires.  

Les offres de location peuvent êtres triées sur le site selon plusieurs critères : marque modèle, prix… Une fois l’offre sélectionnée, la réservation et le règlement se font en ligne grâce à un système de paiement sécurisé. Ensuite, le propriétaire et le locataire déterminent un kilométrage à ne pas dépasser et prennent rendez-vous pour signer le contrat édité par le site intermédiaire mais aussi l’état des lieux, comme pour la location immobilière : les deux parties inspectent la voiture et relèvent tous les défauts afin d’en décharger le locataire de toute responsabilité.

Les obligations de la location de voiture entre particuliers

Contrat de location de voiture entre particuliers

Le contrat prévoit obligatoirement l’assurance “Responsabilité Civile”. Cependant, vous pouvez aussi regarder votre propre contrat d’assurance automobile si vous êtes vous-même propriétaire d’une voiture pour vérifier s’il couvre les dommages causés par un accident responsable avec une voiture de location. Quant au propriétaire, il doit s’assurer que le conducteur est âgé d’au moins 21 ans et possède un permis B depuis 2 ans minimum. En outre, il doit être titulaire de la carte de crédit qui a servi à régler le paiement en ligne : les quatre derniers chiffres de son numéro sont inscrits sur le contrat de location.

Si la limite kilométrique est dépassée, c’est au moment de rendre les clés de la voiture que le locataire s’acquitte des frais supplémentaires engendrés. En cas d’accident, de vol ou de contravention, le propriétaire ne risque rien puisque c’est l’assurance du site de location entre particuliers qui offre une couverture complète et une assistance dépannage si besoin est. Aussi, le permis du loueur n’est nullement impliqué : aucune perte de point possible.

Les avantages pour le locataire

Location de voiture entre particuliers : la transaction

Outre un prix intéressant (25 % à 40 % d’économie), l’autre avantage pour le locataire est la souplesse et la disponibilité dont le propriétaire particulier fait preuve : par exemple, il est possible de prendre un rendez-vous le soir ou le week-end, ce qui s’avère très pratique. En outre, l’offre étant particulièrement concentrée en ville, les citadins peuvent trouver la voiture correspondant idéalement à leurs besoins juste à côté de chez eux. En outre, ces sites proposent une location à l’heure, ce qui évite de payer une demi-journée pour une ou deux heures d’emprunt seulement.

 

©2017 entretienauto.com