Payer sa place de parking avec son smartphone

Durant de nombreuses années, il fallait régler sa place de stationnement à l’horodateur, imprimer un ticket et le poser derrière son pare-brise. Avec l’arrivée du numérique, les contraintes liées à ce système ont pris fin. Aujourd’hui, grâce aux services de paiement du parking par mobile, tout est plus simple… Et économique !

Comment fonctionne le paiement du parking par mobile ?

Payer son parking via smartphone

Le dispositif du parcmètre existe depuis le milieu des années 1930, suite à son invention par Carl Magee, un avocat américain. Il permet de payer une somme fixée en fonction du temps passé sur une place de stationnement. Vous avez probablement eu affaire à ce type de machine plus d’une fois. Après avoir marché jusqu’à elle, vous devez entrer le numéro de votre plaque d’immatriculation ou le numéro de la place de parking. Vous payez et vous recevez un récépissé attestant de la durée maximum de parcage. Or, ce système a ses limites : il est toujours difficile d’estimer son temps d’arrêt. Il arrive parfois que l’on dépasse l’heure prévue ou, qu’au contraire, on parte plus tôt. Dans ce cas de figure, on a souvent glissé quelques euros de trop dans l’appareil.

Pour pallier à ces problèmes et pour plus de praticité, le paiement du parking s’est dématérialisé. Depuis 2009, des sociétés ont surfé sur l’avènement du numérique pour créer un service de règlement en ligne. La première d’entre elles se nomme PayByPhone. Elle propose un site web et une application mobile dédiée. Plus besoin de monnaie, il suffit de renseigner sa carte bancaire ainsi que sa plaque minéralogique pour s’inscrire. Pour payer sa place de parking, le conducteur choisit sa zone tarifaire et la durée de stationnement. Lorsque le moment du départ est arrivé, il n’a plus qu’à le signaler sur l’application.

Avantages et inconvénients du paiement en ligne

Payer son parking avec son smartphone

Utiliser un service de paiement en ligne pour son parking comporte de nombreux avantages. Le premier est d’ordre financier puisque l’on paie au temps passé. On évite tout surcoût dû à une mauvaise estimation de la durée du stationnement. Le montant dépensé est précis, car l’utilisateur est en mesure de stopper ou prolonger la réservation en cours à tout moment. Avant la fin du temps imparti, celui-ci est notifié pour qu’il puisse, soit retourner à son véhicule, soit allonger la période.

Toujours au niveau des dépenses, une petite astuce peut rendre le service encore plus intéressant. Les villes adoptent une grille tarifaire exponentielle. Par exemple, à Paris, se garer pendant une heure coûte 4 €. Puis, le prix double chaque heure supplémentaire jusqu’à atteindre 26 € pour quatre heures. Afin d’alléger les frais, vous pouvez réitérer le règlement de votre place plusieurs fois, comme s’il s’agissait d’un nouveau stationnement.

Le paiement du parking par mobile peut être fait de trois façons différentes : grâce à l’application, sur le site web ou par téléphone. En cas de problème avec l’une des méthodes citées, vous n’avez plus qu’à vous rabattre sur l’une des deux autres… Pratique !

Cela dit, le système actuel rencontre tout de même une limite. PayByPhone n’a pas l’hégémonie et partage le marché avec d’autres acteurs. Par conséquent, certaines villes utilisent PayByPhone et d’autres un service tiers. Suivant nos déplacements, on se retrouve obligé de jongler entre plusieurs applications. À Paris, le recours au “multi-opérateurs” est plus que jamais d’actualité. Espérons que les autres municipalités suivront.

Paiement du parking par mobile : dans quelles villes ?

Règlement du stationnement en ligne

Depuis 8 ans, le service PayByPhone a séduit près de huit millions d’utilisateurs. Le dispositif de paiement du parking en ligne est disponible dans 150 villes d’Hexagone. Quatre autres sociétés ont ensuite vu le jour et sont réparties dans 150 communes supplémentaires. Cela porte à 300 le nombre de villes couvertes au total. Aujourd’hui, le service est tellement populaire qu’il représente ⅓ des règlements de stationnement.

PayByPhone, le leader du secteur, intervient notamment à Caen, Lyon, Paris, Montpellier, Bordeaux ou encore Nîmes. Le deuxième service le plus influent s’appelle Whoosh et comptabilise environ soixante municipalités telles que Cannes, Brest, Lille, Poitiers, Aix-les-bains et Quimper. Timo, quant à lui, comprend Marseille, Dijon et Reims parmi ses 21 villes. Enfin, ParkNow et EasyPark sont plus modestes et ne comptent qu’une dizaine de communes chacun.