Rouler en sécurité sur la neige : chaînes, pneus neige et alternatives

Vous partez en vacances au ski ? Quelle joie ! Mais qu’avez-vous prévu pour rouler sur la neige, là-haut dans la montagne ? Entre sécurité et obligations, Entretien Auto vous donne informe des précautions à prendre lorsque vous vous aventurez sur les pistes enneigées.

Les pneus neige ne sont pas obligatoires en France

Chaque année, le Gouvernement se pose la même sempiternelle question : faut-il rendre les pneus neige obligatoires en hiver ? Si certains sont régulièrement bloqués par d’importantes chutes de neige en hiver, ce n’est pas le cas de la majorité des automobilistes français qui, eux, n’ont jamais à rouler sur des routes enneigées. Sachez-le, les pneus neige ne sont pas obligatoires en France durant la période hivernale ! Toutefois, lorsque la température descend de manière récurrente en-dessous de 7°C, alors l’utilisation de pneus neige est fortement recommandée.

Si vous partez en vacances en Europe en revanche, il vous sera utile de connaître les États dans lesquels il est obligatoire de monter deux trains de pneus neige si vous voulez rouler en hiver. Ainsi l’Allemagne, l’Autriche, la Croatie, L’Estonie, la Finlande, la Lettonie, le Luxembourg, la Norvège, la République Tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède vous gratifieront d’une belle amende si vous roulez sans pneus neige. La sécurité avant tout !

Chaînes, chaussettes et pneus cloutés sont obligatoires si mentionnées

Les chaînes à neige

Il est toujours utile de garder dans le coffre de votre voiture une paire de chaînes à neige. En effet, en cas de neige abondante et si un panneau, affectueusement nommé B26, le mentionne, il est obligatoire de monter des chaînes sur les pneus de votre voiture. Le Code de la Route ne vous contraint toutefois pas à monter les chaînes sur les deux trains de votre véhicule. Néanmoins nous ne saurions que trop vous conseiller de monter intégralement vos pneus neige pour éviter tout risque de dérapage inopiné, d’autant plus si vous conduisez un 4×4, un camping-car ou tout autre véhicule à propulsion.

Cependant, lorsque les routes ne sont plus enneigées ou recouvertes de glace, le port de chaînes à neige est rigoureusement interdit ! Aussi, dès que possible, il vous faudra les ôter des pneus de votre véhicule. Dans le cas contraire, vous pourriez écoper d’une contravention de 4e classe, soit 135 €, minoré à 90 € si paiement dans les 15 jours. Également, les autorités ont la possibilité d’immobiliser votre véhicule. Oups.

Les chaussettes à neige

Les chaînes ont réellement décidé de se braquer contre vous ? Alors vous pouvez opter pour une solution secondaire : les chaussettes de neige. Absolument ! La Code de la Route est décidément très flexible et n’impose pas, pour le moment en tout cas, que l’équipement anti-dérapant soit métallique. Voici les points que précise la loi quant aux équipements dont doivent être pourvus les véhicules circulants sur des portions de routes balisées B26.

  • Les dispositifs antidérapants amovibles doivent permettre le démarrage, guidage et freinage du véhicule.
  • A pression réglementaire du pneu, au moins un des éléments agrippant d’un segment non parallèle à l’axe de la bande de roulement du pneumatique doit être en contact avec le sol. Fait exception, la zone qui correspond au système de fermeture des chaînes à neige, dont la longueur est limitée à 1,5 fois la distance moyenne entre deux points de contact.
  • Les dispositifs antidérapants amovibles doivent être pourvus d’un système de fermeture fiable qui ne doit pas permettre l’ouverture même en cas de tension trop faible au montage.
  • Les système antidérapants amovibles doivent disposer d’un système de mise en tension qui soit souple ou rigide, et qui compense les déformations du pneumatique.

Si les chaussettes ne sont donc pas exclues des dispositifs antidérapants amovibles, il peut être pertinent de vous rappeler que le textile est, de fait, moins résistant que le métal. La durée des chaussettes à neige de vos pneus sera donc moindre, sans compter qu’elles peuvent se trouer en route.

Les pneus cloutés

La dernière alternative si vous êtes fréquemment amené à traverser des zones B26, ou méchamment allergique aux chaînes et chaussettes à neige, est celle des pneus cloutés. Si en plus vous êtes un inconditionnel fan de Mad Max, alors n’hésitez plus une seule seconde ! Si les pneus cloutés sont autorisés par le Code de la Route, la loi précise qu’ils ne sont autorisés que du samedi précédent le 11 novembre au dernier dimanche de mars de l’année suivante. Ainsi, pour 2017, vous êtes autorisé à avoir des pneus cloutés sur votre véhicule jusqu’au dimanche 26 mars.

Egalement, si vous optez pour les pneus cloutés, vous ne pouvez dépasser la vitesse de 90 km/h et apposer un autocollant spécifique sur la lunette arrière de votre voiture.