Bien entretenir sa voiture en hiver

L’hiver peut mettre votre voiture à rude épreuve, particulièrement si elle dort dehors. Cependant, des gestes simples peuvent l’aider à passer cette saison sans problème, et vous faciliter la vie par la même occasion. Entretien-Auto vous livre ses conseils pour qu’entre vous et votre voiture, ça roule en hiver !

Les vitres et les essuie-glaces

Qui n’a jamais passé un quart d’heure dans le froid à dégivrer les vitres de sa voiture le matin avant de partir au travail ? Afin de gagner du temps et de protéger vos vitres, des gestes préventifs s’imposent. Tout d’abord, pensez à ajouter de l’antigel au liquide lave-glace. Vous pouvez également nettoyer vos vitres avec de l’alcool à 90° sur un bout de tissu, ou avec de l’eau déminéralisée (afin d’éviter les traces) mélangée à du vinaigre blanc. Attention : faites-le lorsqu’elles sont sèches. Cela donne moins de prise au gel la nuit. Vous pouvez réitérer cette opération tous les trois jours au besoin.

Autre astuce : vous pouvez placer un carton sur votre pare-brise le soir afin d’empêcher le givre de s’y installer la nuit.

Ne négligez pas vos essuie-glaces ! Ce sont de précieux alliés contre les intempéries et ils sont eux aussi malmenés par le gel. Leur caoutchouc peut se craqueler et s’abîmer sérieusement. D’abord, ne les utilisez jamais sur un pare-brise très givré ou enneigé. Cela peut les tordre et les fragiliser. En ce qui concerne leur entretien, un peu de vinaigre blanc ou de nettoyant pour vitre leur fera le plus grand bien. A renouveler autant de fois que nécessaire.

Les pneus

Pneu de voiture dans la neige en hiver

De la même manière que nos chaussures, les pneus doivent être adaptés à la saison hivernale et aux conditions difficiles qu’elle implique. Même si vous n’habitez pas en montagne, des pneus neige sont essentiels. Moins durs que les pneus d’été, ils adhèrent mieux à la route lorsqu’elle est glissante. Sachez que deux pneus d’hiver sur les roues motrices à l’avant suffisent si vous n’habitez pas à une altitude élevée. Faites attention à la marque des pneus que vous choisissez car la qualité peut varier significativement entre deux enseignes. Deux bons pneus d’hiver valent mieux que quatre de moyenne qualité. En revanche si vous partez au ski, quatre pneus neige sont nécessaires pour éviter tout risque de dérapage au freinage. Munissez-vous également de chaînes ou de chaussettes.

D’autre part, n’oubliez pas de vérifier régulièrement la pression des pneus. Le risque d’accident dû à un pneu dégonflé est d’autant plus inquiétant en hiver.

Vous pouvez aussi vous munir d’une bombe anti-crevaison à vaporiser sur le pneu en cas de petite déchirure sur la bande de roulement.

L’éclairage

En hiver, la nuit tombe vite et les intempéries diminuent la visibilité même en journée. Être vu(e) est donc essentiel. Contrôlez régulièrement l’état de marche de chacun de vos feux et vérifiez que rien ne gêne les circuits électriques. Par ailleurs, il est obligatoire de toujours garder dans votre voiture des ampoules neuves.

La carrosserie

L’humidité et les températures de l’hiver favorisent la rouille, particulièrement sur les véhicules anciens. Un traitement anti-rouille peut s’appliquer en prévention, mais n’attendez pas l’hiver pour le faire car le froid l’empêche de pénétrer trop en profondeur. Si votre voiture ne peut pas être mise à l’abris dans un garage, pensez à la couvrir le soir avec une bâche. D’autre part, recouvrez rapidement les endroits où la peinture est abîmée car le métal est alors directement exposé à l’humidité et au sel de fonte.

Les portières

Portière de voiture gelée en hiver

Les joints des portières détestent le froid. Ils se rétractent et peuvent s’abîmer, faisant ainsi craquer les portes à l’ouverture et à la fermeture. Vous pouvez les protéger avec de la glycérine ou de la cire. En bonus, un peu de talc aidera à les garder au sec.

La serrure

On n’y pense pas forcément et pourtant, la serrure peut geler par temps glacial. Pour vous éviter le calvaire d’avoir à chauffer votre clé de longues minutes au briquet, pensez à introduire un petit peu de glycérine dans la serrure. En effet, y coller un sparadrap ne suffit pas toujours. D’autre part, gardez avec vous (et non dans votre voiture) une bombe de dégivrage au cas où.

La mécanique

Logo Volkswagen sur la calandre d'une voiture en hiver

Ne vous y trompez pas : le froid attaque aussi sous le capot ! La batterie en particulier n’aime pas les basses températures, et est très sollicitée l’hiver entre l’éclairage, le chauffage et le dégivrage des pare-brises. Pensez donc régulièrement à la faire vérifier, ou à effectuer vous-même un check-up si vous vous y connaissez un peu. En outre, avoir des pinces de batterie dans la voiture peut s’avérer très utile !

Prêtez également attention aux bougies d’allumage ou de préchauffage, et surtout au liquide de refroidissement qui ne doit pas geler. La température limite de gel inscrite sur les bidons vous permet d’anticiper ce problème si vous habitez en altitude.

Très important : faites systématiquement tourner votre moteur entre 5 et 10 minutes avant de partir ! Cela lui laisse le temps de grimper à la bonne température pour son fonctionnement et à l’huile de se fluidifier. Ne pas laisser ce temps d’échauffement à votre voiture use le moteur et peut occasionner de mauvaises surprises. Si vous n’utilisez pas votre véhicule en hiver et le laissez au garage, pensez à le faire tourner de temps en temps un petit quart d’heure, afin d’entretenir la mécanique.
Ainsi, en appliquant quelques conseils et en redoublant d’attention sur certains points, vous serez fin prêt(e) pour attaquer l’hiver du bon pied et votre voiture ne pourra que vous en remercier !

©2017 entretienauto.com