Tout savoir sur la voiture sans permis

Vous n’avez pas encore l’âge de passer le permis B ou vous venez de le perdre ? Grâce à la voiture sans permis, vous restez mobile sans avoir l’obligation de (re)passer par la case examen. C’est facile, c’est pratique, mais il y a tout de même quelques contraintes. Entretien-Auto vous explique comment cela fonctionne et quelles sont les procédures.

Quel cadre légal pour la voiture sans permis ?

Voiture sans permis : Renault Twizy

Ces autos particulières entrent dans une structure légale bien précise. Elles sont désignées comme étant des “quadricycles légers à moteur”. Elles dépendent de la directive 2002/04/CE catégorie L6e. Le texte impose un certain nombre de restrictions. Leur poids à vide ne doit pas excéder 350 kg. La charge utile, quant à elle, ne doit pas dépasser 200 kg. À bord, on compte deux places maximum. Au delà, l’auto passerait dans la catégorie des quadricycles lourds, qui nécessitent un permis B1.

Les VSP sont limitées à une vitesse de 45 km/h, peu importe les restrictions en vigueur là où elles circulent. Malgré un panneau autorisant une vitesse de 90 km/h, la voiturette doit garder sa faible allure. Il convient donc d’être très prudent sur ces axes rapides. Jetez un oeil régulier à vos rétroviseurs et serrez votre droite pour inciter les autres usagers à vous dépasser. Si la minicitadine peut circuler sur la plupart des routes, elle a néanmoins l’interdiction de se rendre sur les autoroutes.

Ces voiturettes n’ont pas de levier de vitesse et pas de pédale d’embrayage. En effet, elles sont exclusivement munies d’une boîte automatique. Cela facilite la prise en main du véhicule par les apprentis conducteurs.

Voiture sans permis : la marche à suivre

Voiture sans permis : la marque Aixam

La voiture sans permis est l’option idéale pour tous ceux qui n’ont pas/plus de permis de conduire. Comme son nom l’indique, elle permet de circuler sur la route sans avoir besoin de passer un quelconque examen. Il existe toute sorte de modèles qui répondent chacun à différents besoins. On peut également trouver quelques véhicules utilitaires sans permis. Ces voiturettes sont animées par tous types de moteur : essence, diesel et même électrique. Mais quelles sont les démarches à entamer ?

Pour conduire une voiture sans permis vous devez être âgé(e) de 14 ans minimum et contracter une assurance. Bien que vous ne passez aucune épreuve, vous êtes tenu(e) de suivre des heures de formation. Tout d’abord, il faut se rendre en auto-école pour obtenir un brevet de sécurité routière (BSR). Avec cette attestation en poche, les personnes nées avant 1988 peuvent déjà conduire leur voiturette. Les plus jeunes doivent suivre une autre série de cours dans le but de recevoir l’ASSR. Cette formation théorique est dispensée dans tous les collèges de France. Une fois les deux documents obtenus, on peut faire la demande du permis AM en préfecture. Ce dernier est nécessaire pour pouvoir prendre le volant d’une voiture sans permis.

Quelle voiture sans permis choisir ?

Bellier B8, une voiture sans permis

Vous pouvez opter pour l’achat ou préférer la location. Cette dernière option peut être intéressante si vous avez besoin d’un véhicule à court terme. Sachez simplement que certains professionnels refusent de louer une auto à un conducteur de 14 ans. Il est commun de voir l’âge minimum augmenté à 21 ans. Dans le cas d’un achat, il n’y a pas de telle restriction.

L’offre de VSP est très diversifiée. Selon vos envies et vos besoins, vous devriez trouver votre bonheur sans trop de difficultés. Pour ce faire, définissez votre budget, le type de route que vous allez emprunter ou encore le style de carrosserie que vous préférez. La fourchette de tarif est assez étendue, mais comptez un minimum de 10 000 €.

Parmi les constructeurs qui proposent des voitures sans permis, il y a des spécialistes tels que Aixam, qui vend exclusivement ce type de modèles. La firme est d’ailleurs leader du marché. On trouve également des marques plus connues du grand public telles que Renault. Le géant français affiche sa Twizy au rayon des voiturettes. Bien sûr, la liste est encore longue. On compte aussi Bellier, Casalini, Chatenet, Driveplanet, Dué, Ligier, Microcar ou encore Italcar.

©2017 entretienauto.com