Bougies d‘allumage : les connaître et savoir les remplacer

Les bougies d’allumage sont un organe important pour le bon fonctionnement de votre auto. Bien les connaître peut vous permettre de comprendre leur impact sur le reste de la mécanique et diagnostiquer un problème lié le cas échéant. Aussi, Entretien-Auto vous explique tout sur ces pièces indispensables.

La fonction des bougies d’allumage

Bougies d'allumage d'une voiture

Les bougies d’allumage sont nécessaires à l’inflammation du mélange air/essence comprimé dans tous les moteurs alimentés à l’essence, lors des départs à froid. En effet, leur rôle est de déclencher l’étincelle indispensable à l’allumage du moteur, d’où leur nom. Les moteurs diesels, quant à eux, ne disposent que de bougies de préchauffage.

Souvent négligées, les bougies d’allumage subissent de très importantes contraintes :

  • elles doivent résister à des tensions de l’ordre de 30 000 Volts ;
  • les températures peuvent aller à plus de 950°C lors de la combustion.

Caractéristiques d’une bougie d’allumage

La bougie est constituée d’une électrode centrale, isolée par de la porcelaine. La longueur de l’isolant détermine la température de fonctionnement de la bougie : plus il est long, plus la bougie sera chaude. La bougie est habituellement alimentée en électricité par une bobine.

Schéma explicatif d'une bougie d'allumage

On compte d’ordinaire une bougie par cylindre sur un moteur. Cependant, afin d’optimiser la combustion, certains ce sont munis de deux bougies d’allumage par cylindre.

L’écartement des électrodes est fixé par le constructeur du moteur en fonction du taux de compression, du carburant utilisé, de la puissance de la bobine d’allumage, et, pour finir, de l’énergie escomptée. Cet écartement est généralement fixé entre 5 et 9 dixièmes de millimètre.

La qualité des bougies d’allumage conditionne celle de leurs étincelles et donc le degré de combustion. Aussi, c’est l’un des composants qui déterminent le comportement de votre moteur.

Remplacer des bougies d’allumage est une opération de maintenance à la portée de tout le monde. En outre, cela coûte au maximum 30 €, à condition de respecter quelques règles simples. Ainsi, pas besoin d’avoir recours aux services onéreux d’un professionnel de l’entretien automobile. Entretien-Auto vous explique comment vous y prendre.

Les pannes des bougies d’allumage

Les dysfonctionnements des bougies d’allumage les plus courants sont dus à :

  • une température excessive, qui entraîne une fusion des électrodes appelée “perlage” ;
  • l’usure des électrodes, qui entraîne un dé-réglage,
  • l’encrassement, souvent à cause d’une mauvaise combustion,
  • un isolant en porcelaine cassé,
  • un mauvais serrage, qui entraîne un mauvais réglage et une perte de compression.

Une défaillance des bougies d’allumage peut entraîner un essoufflement du moteur et une surconsommation de carburant, donc plus de pollution.

Si la plupart des constructeurs recommandent un remplacement des bougies d’allumage tous les 30 000 à 60 000 km, certains préconisent de remplacer les bougies d’allumage tous les 10 000 kilomètres. Tout dépend du modèle, de sa mécanique et de son ancienneté. 

Le remplacement des bougies d’allumage

Remplacement des bougies d'allumage

Attention : les nouvelles bougies doivent correspondre exactement aux recommandations du constructeur !

  1. Se reporter au manuel du constructeur pour localiser les bougies (une bougie par cylindre, normalement). Mais surtout, il est important d »effectuer cette opération à froid. Si votre moteur vient de tourner, laissez-lui le temps de refroidir.
  2. Débranchez la borne négative de la bougie. Il est important de ne pas tirer sur ses fils !  Si le système comporte uniquement une bobine d’allumage à rampe, débranchez simplement le connecteur pour accéder aux bougies. Idem si le dispositif comprend une bobine par bougie.
  3. Desserrez la première bougie bougie grâce à une clé à bougies. Marquez le fil de chaque bougie afin de ne pas vous tromper de cylindre lorsque vous remonterez la nouvelle.
  4. Pensez à bien vérifier si les deux bougies que vous vous apprêtez à intervertir sont identiques ! Assurez-vous également que la bougie neuve ne présente pas de défaut (porcelaine cassée, écartement anormal des électrodes, embout de connexion pas assez serré…).
  5. Mettez alors en place la bougie neuve en utilisant la clé à bougies qu’au dernier moment afin de ne pas abîmer le filetage. La bougie doit être bien droite.
  6. Vous ne devez forcer à aucun moment ! Serrez raisonnablement, puis remettez en place le câble d’allumage. Vous sentirez le cran vous indiquant qu’il est en place. 
  7. Remontez les bobines ou les fils.
  8. Répéter l’opération pour toute les autres bougies.