Comment préserver son moteur ?

L’une des clés pour garder son véhicule en bon état le plus longtemps possible, c’est de prendre soin de son moteur. Entretien-Auto fait le point pour vous et vous liste quelques astuces et comportements à adopter dès l’achat.

Capot ouvert compartiment moteur

Les investissements utiles pour son moteur

Vous vous dites sans doute que prendre soin de votre véhicule a un coût. Et bien, vous avez raison, mais il se trouve que le jeu en vaut la chandelle. L’argent investi pour l’entretien au quotidien est de l’argent économisé chez le garagiste. L’élément véritablement indispensable et à ne surtout pas négliger, ce sont les vidanges. Il est important de les faire régulièrement, soit au maximum tous les 15 000 km. Vous pouvez d’ailleurs le faire vous-même. Ne choisissez pas votre huile moteur en fonction de son prix, mais plutôt en fonction de sa qualité. S’il y a une erreur à ne pas commettre, c’est bien celle-là. Il en va de même pour le choix du carburant. Comme les injecteurs sont particulièrement fragiles, une essence haut de gamme les préservera dans le temps. Pour prendre soin de vos injecteurs, vous pouvez aussi investir dans des produits d’entretien. Il existe des nettoyants à injecteurs qui permettent soit de prévenir un dysfonctionnement, soit de traiter sa source (corrosion, oxydation…) après sa manifestation. Dans les deux cas, il s’agit de produits liquides à verser dans le réservoir. On recommande de réaliser l’opération tous les 5 000 km et de choisir un nettoyant adapté à sa motorisation. Les marques promettent le rétablissement des performances et la suppression des fumées noires.

Filtres injecteurs

Les filtres à carburant, à huile, à air sont un autre aspect à ne pas négliger. Les changer assez souvent vous permettra d’éviter que la crasse s’installe dans votre compartiment moteur. Pour les voitures à essence, veillez à remplacer les bougies d’allumage tous les 60 000 km.

Les bonnes pratiques à adopter 

Conduite sur route de campagne

Il ne suffit pas seulement d’entretenir votre voiture avec des produits dédiés pour en rallonger la durée de vie. Vous devez aussi adopter de bons réflexes, notamment au niveau de votre conduite. Avant toute chose, prenez garde à bien laisser chauffer votre moteur avant de monter dans les tours. Ce dernier doit atteindre la température minimum de 90 degrés. Notez que la boîte de vitesse doit également monter en température et qu’elle met en général un peu plus de temps que le moteur.

Compteur tableau de bord

Une fois qu’il est chaud, vous pouvez vous permettre de mettre votre moteur diesel en sur régime, une fois de temps en temps, afin de réduire les risques d’encrassement. Dans la même optique, vous pouvez bien sûr nettoyer votre moteur directement. Pour ce faire, commencez par enlever toutes les saletés qui se sont malencontreusement installées. En effet, en automne et hiver, des feuilles ou des brindilles s’introduisent dans le compartiment moteur après être tombées sur le pare brise. Ensuite, prenez soin de débrancher la batterie et de protéger les composants électriques avant de projeter un quelconque liquide. Choisissez un produit dégraissant et vaporisez-le sur la surface à traiter. Sachez que le nettoyage sera plus efficace si vous avez fait chauffer votre moteur au préalable. Attendez tout de même une dizaine de minutes qu’il refroidisse un peu.

Notre ultime conseil est de réagir dès les premiers signes de dysfonctionnements du moteur. Généralement, vous êtes alerté(e) par un dégagement de fumée ou des ratés. Réaliser un contrôle en garage évitera que la situation ne se détériore trop rapidement et limitera vos dépenses quant aux réparations nécessaires.
Bien sûr, outre l’entretien de votre moteur, il existe d’autres petits gestes qui assureront la longévité de votre voiture. Prenez-en soin, elle vous le rendra bien !

©2017 entretienauto.com