Tout savoir sur l‘embrayage et prolonger sa durée de vie

L’embrayage est une pièce souvent méconnue et maltraitée. Or sa fonction est indispensable au fonctionnement de votre véhicule. L’équipe Entretien-Auto vous explique tout sur cet organe de votre voiture et vous apprend à déceler chez lui des signes d’usage.

Rôle de l’embrayage

L’embrayage est une pièce indispensable à la motricité de votre véhicule : il accouple et désaccouple les roues du moteur. Aussi, il est constamment en action lorsque vous êtes au volant.

Reconnaître un embrayage usé

Tout savoir sur l'embrayage

L’embrayage compte parmi les pièces maîtresses de votre véhicule, et si sa durée de vie théorique est d’environ 100 000 km pour une motorisation essence et 150 000 km pour un diesel, elle dépend en réalité surtout de la manière dont vous le traitez. En effet si vous roulez en ville par exemple, vous le solliciterez bien davantage, surtout si vous êtes du genre nerveux sur la pédale.

Justement, vous remarquez un changement de comportement lorsque vous usez de votre embrayage, ces derniers temps ? Alors peut-être commence-t-il à être usé et il vous faudra sans tarder vous rendre dans un garage ou centre d’entretien afin de régler ce souci au plus vite ! Il y a de grandes chances que votre embrayage soit usé si :

  • la pédale d’embrayage devient très dure ou, à contrario, très molle ;
  • vous trouvez que votre voiture perd en puissance car votre moteur monte dans les tours mais pas votre vitesse ;
  • vous avez du mal à passer les vitesses, surtout à froid.

Hé oui, tout le monde appréhende un passage au garage. Vous voulez être sûr de ne pas y aller pour rien ? En montant dans votre voiture, avant de démarrer, serrez votre frein à main puis tentez un démarrage à la troisième vitesse. Votre moteur a-t-il calé ? Si oui, alors vous voilà sauvé. Autrement, en route pour le garage et vite ! 

Pour retarder au maximum l’intervention lourde, délicate et coûteuse que représente le changement du kit (facilement 500 € pour une petite voiture), vous pouvez prendre soin de ce dernier au quotidien et allonger non seulement sa durée de vie, mais également celle du moteur de votre véhicule.

Préparez l’embrayage au démarrage

Ne démarrez pas brutalement, au risque de créer des à-coups et des contraintes forts. Vous risquez ainsi d’endommager plus rapidement l’ensemble de votre système . Prenez quelques respirations et relâchez votre pédale en douceur.

Laissez l’embrayage respirer sur la route

Levez le pied ! Inutile de conduire avec la semelle collée à la pédale d’embrayage “au cas où”. Vous ne vous en rendez sûrement pas compte, mais en faisant cela, vous enfoncez très légèrement la pédale et cela suffit à faire patiner le disque. Préférez poser votre pied gauche sur le repose-pied. De même, prenez le temps de bien débrayer avant de passer vos vitesses. Cela maltraite le système autant que de relâcher la pédale trop vite.  

Ne l’oubliez pas au feu rouge

Plutôt que de conserver la pédale enfoncée pour redémarrer dans le dixième de seconde suivant le passage du feu au vert, passez au point mort et relâchez l’embrayage de votre véhicule. Vous évitez ainsi de fatiguer et d’user prématurément le système. Oubliez aussi vos préjugés sur l’usage du frein à main pour les démarrages en côte : votre embrayage vous en remerciera.

©2017 entretienauto.com