Pneu crevé : Quels dangers ? Quelles réactions adopter ?

Un pneu crevé est vite arrivé. Entre un clou sur la route, un défaut de fabrication ou une mauvaise pression d’air, on n’est pas à l’abri d’un pneu à plat au milieu d’un trajet. C’est pourquoi aujourd’hui, la rédaction d’Entretien Auto vous explique étape par étape les bons gestes à adopter en cas de crevaison.

Pourquoi mon pneu a crevé ?

Pourquoi mon pneu a-t-il crevé ?

Parfois, les origines d’une crevaison sont peu prévisibles. Mais parfois, il est possible d’anticiper un éventuel pneu à plat. En effet, ce genre d’incident peut être dû à un sous-gonflage ou un sur-gonflage, qui entraînent une usure prématurée des pneus. Par conséquent, il est essentiel de vérifier régulièrement l’usure des pneus, grâce aux témoins d’usure et à la bande de roulement. Pour ce faire, mesurez l’épaisseur de la bande de roulement, qui doit être au minimum de 1,6 mm. Malheureusement, il arrive aussi que la crevaison ait lieu en raison d’une vis, d’un éclat de verre ou d’un cailloux pointu sur la route.

Que faire en cas de crevaison ?

Que faire en cas de pneu crevé ?

S’arrêter immédiatement

Lorsque l’on s’aperçoit que l’on conduit avec un pneu crevé, il n’est pas conseillé de continuer de conduire. Cela pourrait effectivement engendrer des dégâts importants et donc des frais de réparation conséquents. Même si le dommage peut paraître minime à l’oeil nu, conduire avec des pneus sous-gonflés ou défectueux peut être très dangereux. En effet, non seulement cela abîmera directement le pneu et la jante en question, mais cela peut également engendrer une perte de contrôle de la voiture. La première chose à faire est donc de ralentir progressivement jusqu’à s’arrêter prudemment en bord de route.

Trouver une solution provisoire

Si le dégât est minime (cailloux, vis, éclat de verre…etc), il est possible d’utiliser une bombe anti-crevaison. Pour ce faire, il faut localiser l’endroit exact de la crevaison, puis ôter le corps étranger. Injectez ensuite la bombe anti-crevaison, puis reprenez la route prudemment. En revanche, si le dégât est plus important, vous pouvez changer la roue endommagée par la roue de secours. À condition évidemment que l’endroit où vous vous trouvez est suffisamment sécurisé pour réaliser cette opération.

Se rendre rapidement chez le garagiste

En cas de pneu crevé, même si vous avez trouvé une solution provisoire, il est essentiel de se rendre chez le garagiste dans les plus brefs délais. Ce dernier sera en mesure d’identifier la gravité de la crevaison et d’y remédier. Son expertise lui permettra de contrôler à la fois l’extérieur et l’intérieur du pneu afin de s’assurer de l’étanchéité. Car si l’étanchéité n’est pas endommagée, le pneu ne sera pas obligatoirement changé et cela réduira la facture. Malheureusement, si le pneu a subi de gros dégâts, il sera obligé d’être remplacé.

Combien de pneus dois-je changer ?

Il est important de savoir que les pneus se changent toujours par paire. L’essieu avant ou arrière d’un véhicule doit obligatoirement avoir le même niveau d’usure sur ses deux pneus. Dans le cas contraire, cela peut entraîner une mauvaise direction et ainsi une perte de contrôle potentiellement dangereuse. Dans le cas d’un pneu crevé, il sera donc nécessaire de faire changer les deux pneus du même essieu. De plus, si la voiture possède 4 roues motrices, il sera indispensable de changer toutes les roues du véhicule. La seule configuration dans laquelle vous pouvez changer l’unique pneu endommagé est lorsque les trois autres pneus sont quasiment neufs, le niveau d’usure sera donc quasi identique.